BIENNALE Internationnale
du LIVRE du VIN
Prix Montesquieu
de la vigne et du vin
PARIS
2014

     
 

EMMANUEL Une terre qui s'écrit

Content in iframe



Voir tout
Histoire et sociologie
Beaux livres
Sciences
Marketing
Alliance cuisine et vins
Guides de vins
Littérature et romans

EMMANUEL Une terre qui s'écrit Auteur : Anne MAFFRE-BAUGE
Editeur : Les Pr'esses Littéraires
Nb Pages : 414
Année : 2014
Langue : français
Catégorie : Littérature et romans

Ce roman: EMMANUEL Une Terre qui s'écrit,découvre la trajectoire d'un homme public hors du commun: Emmanuel MAFFRE-BAUGE Leader viticole atypique, promu aux plus hautes responsabilités syndicales et politiques d'où vient-il? Qui est-il? Comment a-t-il pu assumer autant de contradictions sur le plan personnel et social? La personnalité d'Emmanuel est paradoxale: d'une part elle est liée à son enracinement profond dans un milieu traditionaliste qui plonge dans l'Ancien Régime, avec des grands-parents et des parents monarchistes _ _d'autre part elle s'inscrit dans une nécessité économique nouvelle et le devoir de s'engager dans un combat commun; nous y verrons à l'oeuvre de nombreux camarades des luttes viticoles. Désormais, il va lui falloir apprendre à compter avec de nouveaux adversaires: le Marché commun et la Communauté Economique Européenne. Face à l'horizon mondialiste, se réveille l'âme occitane, après Frédéric Mistral et Marcellin Albert. Ainsi peu à peu va s'affirmer l'identité d'un combat pour continuer à vivre,en Pays d'Oc, du fruit de son travail. La sensibilité languedocienne s'incarne alors dans la nécessité vitale de défendre sa peau, son pain... et son vin! On est bien loin en effet de l'élitisme culturel du Félibrige, mais loin aussi du contexte de la Révolte de 1907. L'adaptation à l'Europe dicte ses lois en fonction de nouveaux paramètres internationaux. C'est au cours de cette "guerre du vin" qu'il écrira son premier livre VENDANGES AMERES,véritable succès de librairie, vendu à plus de 80.000 exemplaires. Suivront d'autres ouvrages ancrés dans l'histoire, ou la vie contemporaine. Le personnage saillant du roman proposé ici c'est bien lui, Emmanuel, au fil de son histoire: naître, vivre, mourir de 1921 à 2007.. D'autres personnages le précèdent et campent leur époque de la fin du XIXème au tout début du XXIème siècle: tout se passe entre l'étang de Thau et la Plaine de l'Hérault, sans oublier ce bout du monde qu'est Sorèze dans le Tarn... La contribution d'EMMANUEL tente tour à tour, de donner la parole au Midi, grâce à eux tous: ascendants oubliés et viticulteurs en colère...Mais la voix qui traverse le récit est celle d'une mémoire directe et affective: celle de sa fille Anne. Au coeur des différents visages de l'homme qu'elle connaît bien, une figure se détache. Nous percevons en elle l'âme d'un tribun-écrivain et d'un père aimant,parfois déroutant. Car si depuis l'enfance le "passéisme" l'a bercé, dans son combat pour la vigne et le vin le "passer-outre" le dirige. La matrice de l'ouvrage c'est l'histoire de l'évolution d'une pensée qui se calque sur les bouleversements économiques et sociaux du moment. Ils affectent la vie des hommes confrontés à des difficultés telles qu'elles deviennent synonymes d'exclusion...d'où la gravité tragique de certains affrontements: Montredon. La base économique semble tout commander: pensées et valeurs. Or si cette idée est d'abord chère au marxisme, Emmanuel n'embrassera jamais l'idéologie matérialiste. En revanche il restera un "mousquetaire" et il pourfendra l'injustice et les iniquités. Le récit témoigne de tout cela. Le fil conducteur qui relie le passé au présent, c'est l'attachement à la terre Occitane, plantée de vignes, dont la langue remonte à la surface comme une sève vivace... Elle exprime sa propre sensibilité,mais à destination d'un peuple révolté, sacrifié et qui se bat pour vivre. Entre la soumission à un milieu donné par la naissance, et son émancipation par l'action viticole, se découvrent ainsi les "avatars" d'un homme rebelle et inattendu. Chaque étape de sa vie le façonne dans un environnement différent. Il absorbe les qualités et les défauts des uns et des autres. "Félibréen malgré lui" il sera parlementaire européen au côté des communistes en tant que "compagnon de route". Sa sensibilité et son esprit se veulent libres de toute appartenance étroite à un parti,le rendant à cette "tolérance" qui a fait le rayonnement de l'Occitanien depuis toujours. La véritable constante, constitutive de sa personnalité profonde, c'est la "terre", indissociable de l'"écriture". Elles se chevauchent chez lui sans cesse, même si leurs expressions propres semblent différées dans le temps et dans l'histoire. Elles se nourrissent réciproquement... si bien que'Emmanuel ne peut se comprendre sans la référence obligée à cette double composante. L'amour des mots, chez lui, est viscéral,tout autant que sa terre natale. Il est la traduction la plus fidèle de son être physique et mental. Par la force du verbe il a su atteindre un public. S'il a pu soulever les foules, c'est parce qu'il savait aussi les faire "vibrer" en leur disant la même terre, plantée de vignes, la beauté du métier mais surtout en se faisant l'écho,inconditionnel du cri déchirant de tout le peuple vigneron menacé.


 
     
     
 
Maison d'Aquitaine 22 Rive Gauche Little Big Studio Agence Fleurie BEM - Ecole de management Bordeaux BFM radio Fnac MyDigitalab Château de la Brède Boulogne.fm Confrérie du Pays de Nuy KN Films
 
     
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.   |   Mentions légales   |   © 2010 Tous droits réservés - Réalisation : Daniel BOULOGNE & Little Big Studio